Contourner le filtrage P2P et torrents des FAI grâce au VPN et au changement de DNS

Dans cet article nous allons voir comment contourner le filtrage P2P et le filtrage torrents que les fournisseurs d’accès internet (FAI) du monde entier mettent en place pour limiter votre débit internet alors qu’ils vendent des abonnements internet à grands renforts publicitaires ventant combien de Mo par seconde vous allez avoir.

S’il y a une chose qui m’a toujours super énervé c’est le marketing sauvage que font les fournisseurs d’accès pour vendre leur abonnement internet ADSL, VDSL ou maintenant fibre.  1 Gb/s par ci, 100 méga/s par là. En tant que client on cherche celui qui va offrir le téléchargement le plus rapide, mais une fois la box installé, on essaie de télécharger par torrents quelque chose, même un patch d’un jeu tout ce qu’il y a de plus légal, et bam, le soit disant 20 mégas par seconde devient un 10 Kb/s.

On appelle le technicien qui va quasiment se foutre de nous en nous expliquant que le problème vient de notre ordinateur. Alors que la vérité, c’est que presque tous les FAI du monde ajoutent un filtrage P2P sur les connexions internet, appelé aussi QOS, Quality Of Service (en gros ils limitent la vitesse de certaines chose pour que Kevin puisse regarder des conneries sur Youtube à pleine vitesse).

Pourquoi et comment sont installés ces filtres P2P

La bande passante internet, qui nous est toujours vendue comme « illimitée » ou « en usage illimité » est illimitée mais jusqu’à la limite physique du réseau. Le réseau est physique, pas virtuel, il a donc une réserve concrète de ressources, de bande passante. Il est rare que les fournisseurs aient un réseau surdimensionné, en fait c’est même exactement le contraire.

Faisons un peu de mathématiques, si un FAI a 100 clients à qui il a vendu du 100 Mb/s, le FAI ne va pas dimensionner son réseau pour pouvoir débiter du 10 Gb/s (100 clients x 100 Mb/s), non il va plutôt dimensionner son réseau pour débiter du 1 Gb/s car il va faire un calcul de combien il a de client au pic de la journée et combien chacun de ces clients consomme en moyenne.
Et cette façon de calculer est logique, sinon un FAI devrai quadrupler le prix de vente d’une ligne ADSL/Fibre.

En général la charge d’utilisation varie en fonction des horaires. En journée les gens sont au travail/à l’école et ce sont généralement les abonnements « business » qui utilisent le plus de bande passante (et qui sont souvent plus chers). Le soir, tout le monde est rentré chez soi et va sur internet (ou laisse son PC allumé avec divers téléchargements en cours) et c’est là que la charge sur la bande passante atteint un stade critique.

Si tout les clients du FAI téléchargeait en même temps, c’est-à-dire utilisait les fameux 1 giga ou 100 mégas vantés dans les pubs, le réseau du FAI planterai tout simplement !

Pour éviter cela, les compagnies ont plusieurs stratégies :

  • filtre P2P en fonction de l’horaire (en général le soir)
  • blocage total des P2P : le FAI ne veut pas que l’on utilise du tout des torrents
  • filtre P2P pour limiter la bande passante internet : on peut télécharger mais si l’on fait du torrent ou P2P, la bande passante est amputé de x%, le téléchargement est donc moins rapide
  • contrôle par les DNS de la compagnie sur la typologie des demandes http effectuées : si l’on utilises pas des DNS ouvert mais les DNS du FAI (par défaut donc), de fait le FAI sait ce que vous chercher sur internet.

Je peux comprendre les FAI qui limitent et filtrent la bande passante car administrer un réseau internet est un travail de titan. Ce qui me dégoûte par contre, c’est que oui ce filtrage P2P est bien mentionné quelque part, mais c’est dans une ligne minuscule dans un contrat globalement incomprehensible…
Ce n’est rien d’autre de la part des FAI qu’une course effrénée au nouvel abonné, a tout prix.

Comment contourner ou supprimer les filtres P2P et autres filtrage FAI

1) Changer les DNS de votre connexion internet

La première chose à faire est d’utiliser des DNS ouverts et non ceux de votre FAI.

En général insérés dans votre routeur ou ordinateur (ou portable), les DNS comme ceux d’OpenDNS sont gratuits et mis à jour en éliminant les sites signalés comme fake ou contenant du phishing, des virus ou autres. Ces DNS sont les suivants :

  • 208.67.222.222
  • 208.67.220.220

Pour savoir comment changer ses DNS cliquez-ici.

Changer les DNS ne suffit pas évidemment, car votre fournisseur analyse le trafic de données, les ports que vous avez utilisés et le type de demandes que vous avez faites sur internet. Mais c’est un bon début pour supprimer les filtres P2P les plus élémentaires.

2) Masquer votre trafic internet à l’aide d’un VPN

Le filtrage de votre FAI est probablement gérés au niveau hardware, par exemple par un routeur gérés par le FAI, et les filtres ne peuvent donc pas être « supprimés » par vous. Mais ils peuvent être contournés, ce qui revient à les supprimer de facto.

La seule façon efficace de contourner ces filtres P2P est de crypter votre trafic de données à l’aide d’un logiciel VPN.

Crypter son trafic de données fera en sorte que le FAI, au lieu de voir que l’on est en train de télécharger toto-fait-du-vélo.avi, verra que nous envoyons et recevons des données de façon cryptées sur internet mais ne sera pas capable de déterminer si l’on télécharge un film ou bien si l’on envoi un email ou encore si l’on regarde une vidéo sur Youtube.
Et si le FAI ne peux pas déterminer ce que l’on est train de faire sur internet il n’est du coup pas capable de limiter votre bande passante si vous téléchargez un film car il ne sait pas que vous téléchargez un film, CQFD.

En plus de cela, le logiciel vous permet de protéger votre anonymat vis à vis du site internet sur lequel vous télécharger votre film, car le site internet ne verra plus l’adresse IP que votre FAI vous donne, mais il verra l’adresse IP que le logiciel VPN vous donne.

Etant précisé qu’un VPN n’autorise pas les activités illégales dans votre pays, c’est quasiment la seule arme qu’il nous reste pour garantir le respect de notre vie privée lorsque l’on surfe sur internet.

Je vous invite à lire d’autres articles que j’ai écris et approfondir le sujet des logiciels VPN, dans mes autres articles vous trouverez encore plus d’infos qui vous convaincrons sans aucun doute d’utiliser un VPN pour contourner le filtrage FAI et pour protéger votre vie privée.

La vie privée est un droit, restez informés

Voici mes articles de référence sur la navigation privée, restez informé, ne soyez pas dupe si vous chercher par ou commencer c'est ici :

Laisser un commentaire