Wifi gratuit et smartphone, que risque-t-on quand on se connecte ?

Smartphone et wifi gratuit (les hotposts en anglais) sont comme pain et beurre : ils vont bien ensemble. Et on s’inquiète trop rarement de ce qui peut arriver quand on se connecte à des wifi gratuit non sûrs. Parlons-en.

PureVPN, un des fournisseurs de VPN les plus connus au monde, qu’on a d’ailleurs testé sur ce site, a commandé et dirigé une étude statistique sur les smartphones et les hotspots wifi gratuit, afin d’étudier les risques liés à la connexion d’un portable à un service de wi-fi non sûr.

Par « non sûr », on entend un service public ayant un niveau de sécurité ridicule, habituellement un cybercafé ou le wifi gratuit d’un batiment publique, où n’importe quel jeune un peu à l’aise avec un logiciel gratuit comme il y en a tant sur internet peut intercepter les données échangées entre le wifi gratuit et votre smartphone pendant leur transmission qui, comme vous le savez bien n’est pas cryptée sans un VPN.

Nous publions les résultats de cette étude sur ce site, sous forme de graphique, en expliquant en français les divers extraits traitant des smartphones et des wifi gratuit.

La sécurité des wifi gratuit

Smartphones et wifi gratuit : des agneaux insouciants dans la tanière du loup

69% des personnes subissent une attaque malveillante à leur insu, comme la perte ou la copie de leurs informations personnelles par des logiciels installés dans des wifi gratuit.

Si vous avez un antivirus et un firewall et que vous voyagez beaucoup, il vous est sûrement déjà arrivé que, à peine connecté avec smartphone et Wi-Fi dans un cyber café, vous receviez des notifications de requêtes d’accès et des attaques de logiciels externes.

Top 5 des menaces sur wifi gratuit

Smartphone et wifi gratuit : première victime, la carte bancaire

76% des personnes surfent sur internet sans protection, sans VPN, sans antivirus ni firewall. Ils ne se soucient absolument pas de protéger leurs données personnelles.

On oublie souvent que le smartphone est comme un ordinateur, à l’intérieur duquel se trouvent toutes nos données personnelles, mails, contacts, photos, connexions à des e-shops et applications dans lesquelles est enregistrée notre carte bancaire. On l’utilise en toute insouciance, on connecte smartphone et Hotspot wifi sans s’inquiéter, avant de finalement découvrir, quand c’est trop tard, qu’on a perdu des données sensibles.

Wifi gratuit et VPN

Smartphone et wifi gratuit : peu d’utilisateurs protègent leur smartphone comme ils protègent leur PC

Seulement 14% des utilisateurs vont sur internet avec un VPN. Certains VPN comme PureVPN permettent d’avoir jusqu’à 5 login simultanés (donc ordinateur, téléphone portable, et tablette, ou bien partager le compte avec des amis), et de crypter son activité et sa présence sur internet.

Avec un VPN, notre trafic est crypté et, par conséquent, quand on envoie un mail, qu’on fait des achats avec notre carte bancaire (ça ne vous est jamais arrivé de réserver un hôtel ou un vol depuis un cyber café ? C’est le premier lieu de vol des données bancaires), quand on utilise des applications géolocalisées, on est protégés des logiciels malveillants qui interceptent et enregistrent le trafic de données. Sans parler de débloquer tout type de restriction (comme voir Canal+ en dehors de la France ou utiliser Facebook en Chine)  et de surfer de façon réellement anonyme.

VPN et wifi gratuit

Smartphone et wifi gratuit : crypter les données est important, mais peu le font

A travers un VPN, pas forcément PureVPN  mais n’importe lequel du moment qu’il est crypté, comme tous ceux testés sur notre site, vous empêcherez votre fournisseur d’accès du moment (celui du Hotspot gratuit) ou votre fournisseur habituel d’accéder à vos données sensibles, comme vos échanges de mails, votre activité sur internet, les sites que vous visitez.

Parfois, on croit régler le problème avec un « pourquoi un hacker me surveillerait, moi ?! » Aucun hacker ne vous surveille, mais de simples logiciels sont prévus pour recueillir automatiquement des données en masse, ils les répertorient et les utilisent.

Ne pensez pas que si on vole vos données bancaires c’est parce qu’ils vous surveillaient personnellement. Simplement, un logiciel dans un Hotspot wifi peut se charger d’intercepter tout ce qui est renseigné sur un site prédéterminé de réservation et, quand vous vous connectez en Wi-Fi avec le Hotspot avec l’ordinateur ou le smartphone, les problèmes commencent.

La vie privée est un droit, restez informés

Voici mes articles de référence sur la navigation privée, restez informé, ne soyez pas dupe si vous chercher par ou commencer c'est ici :
Vos commentaires sont les bienvenus

Laissez un commentaire