Hotspot Shield | Présentation, test et prix

Hotspot Shield est célèbre dans le monde entier parce qu’il permet d’accéder à un serveur VPN gratuit et est très simple d’utilisation. Mais est-ce qu’il conviendra au public français ? Voyons ça.

Un ami hollandais utilise Hotspot Shield VPN depuis un moment. Quand je lui ai demandé pourquoi il a décidé d’utiliser ce VPN (alors qu’il ne comprend absolument rien aux VPN), il m’a répondu qu’il a cherché sur Google et l’a trouvé dans les guides en néerlandais.

J’ai décidé de l’essayer puisque il est semble-t-il utilisé par des millions de personnes. Et en effet, on constate que le marketing occupe une place importante et que la cible de ce VPN, c’est précisément le cas de mon ami : les personnes qui ne comprennent rien à la sécurité internet et aux VPN, mais qui veulent débloquer des sites web censurés ou crypter leur connexion pendant leur navigation dans des lieux peu sûrs, comme les HotSpot wifi.

Ce VPN très simple est destiné à ceux qui n’ont pas de besoins particuliers, hormis celui de s’assurer d’une connexion sécurisée.

Hotspot Shield a aussi une version Android et iOS très simple qui ne s’embarrasse pas de proposer plusieurs serveurs mais protège la connexion mobile à internet.

Voyons en détail les tarifs et fonctionnalités de ce VPN.

Les offres et tarifs du VPN Hotspot Shield

hostpot-shield-pricing-euro

Sur le site de Hotspot Shield, on peut choisir la version gratuite du VPN ou la version Elite.

La version gratuite a seulement un serveur aux Etats-Unis et les visionnages sur Netflix sont désactivés (ça aurait été trop beau !) ; bien sûr, dans la version Elite, Netflix est débloqué.

Dans la version gratuite, il y a aussi de désagréables bannières publicitaires sous forme de pop-up, c’est pourquoi il est préférable de ne l’utiliser que dans les cas extrêmes où vous auriez besoin en urgence d’une connexion cryptée et sûre.

Quoi qu’il en soit, la version de base à installer est la version gratuite et, une fois souscrit l’abonnement Elite (l’abonnement d’un an revient à environ 1,90 euro par mois), il sera possible de débloquer les fonctionnalités de celle-ci.

La version Elite permet d’associer 5 systèmes à un seul compte (ce n’est pas à proprement parler un multi-login). La garantie satisfait ou remboursé est valable 30 jours.

Mon résumé pour le VPN Hotspot Shield

Volume de données Illimité
Type de réseau Privé
Cryptage n/d
Changements de serveur Illimités
Serveurs n/d
Adresses IP n/d
Protocoles n/d (probablement OpenVPN)
Matériels supportés Windows, Mac, Android, iOS
OpenVPN n/d
Type de support Ticket, mail, chat (horaires de bureau et seulement dans la version Elite)
Satisfait ou remboursé ? 30 jours
Pays couverts 6 (Etats-Unis, Royaume-Uni, Australie, Canada, Allemagne, Japon)
Connexions simultanées 1 login et possibilité d’installer jusqu’à 5 systèmes

Allons dans le détail des fonctionnalités du VPN Hotspot Shield :

HotSpot Shield se distingue des autres VPN grâce à son approche totalement différente, puisqu’il cible les utilisateurs complètement profanes en matière de sécurité sur internet et met en place pour eux une connexion sécurisée sans questions ni réponses.

Fonctionnement facile adapté à ceux qui ne se posent pas mille questions sur le comment et le pourquoi

hostpot-shield-unprotected

l’écran très simple du logiciel

A peine lancé le VPN de Hotspot Shield, apparaît un simple écran nous informant qu’on n’est pas connecté. Selon la configuration que nous ferons, il se connectera au dernier serveur sélectionné.

hostpot-shield-protected

La quantité de données utilisée est indiquée

On peut alors cliquer sur CONNECT pour se connecter.
Après la première connexion, il est possible de changer le serveur auquel se connecter (6 pays sont disponibles, pas la France). Dans la version gratuite, on ne peut pas changer de pays.

A tout moment, il est possible de cliquer sur Pause et de rester déconnecté le temps que l’on souhaite.

icona-connect[1]

Quand on utilise le navigateur, l’icône bouclier devient verte ; on comprend ainsi qu’on est connecté (un jeu d’enfant, donc).

Une fois installé le VPN de HotSpot Shield, l’icône bouclier restera visible sur le navigateur tant que l’application sera ouverte.

icone-connexion[1]

Si le bouclier est rouge, cela signifie que la connexion n’est pas sécurisée et qu’on n’est pas connecté avec le VPN.

Options, où êtes-vous ?

opzione-1[1] opzioni-2[1] opzioni-3[1]

Le menu Options d’HotSpot Shield est très banal. En réalité, aucune réelle option de fonctionnement n’est proposée, hormis celle du lancement au démarrage. On ne sait pas quel protocole est utilisé (probablement OpenVPN) et, en ce qui concerne les ports et l’utilisation du trafic, la connexion simule une connexion http basique mais, pour autant, ne devrait pas pouvoir être bloquée en Chine et dans les autres pays à haut niveau de censure.

Disons que ce n’est pas destiné aux utilisateurs experts et exigeants.

Système de multi-login un peu laborieux

5 systèmes peuvent être connectés. Mais, puisque la procédure ne démarre pas par un nom d’utilisateur et un mot de passe, mais par le passage de la version gratuite à la version Elite, l’ajout des systèmes doit être fait manuellement.

dashboard2[1]

mon tableau de bord

Une fois créé le compte Elite, on peut accéder à notre page personnelle, d’où on pourra créer un vrai compte personnel (email + mot de passe). C’est à ce moment-là que pourront être connectés les différents systèmes : un PC sous Windows, d’autres PC, ou des mobiles, par exemple.

mobile[1]

Dans le cas du mobile (un iPhone par exemple), il faudra, pour l’associer au compte, installer préalablement l’application depuis l’AppStore (Android ou iOS), puis entrer dans le menu Buy Now de HotSpot Shield et cliquer sur l’onglet « Link This Device ». Les systèmes associés apparaîtront alors dans l’espace personnel.

Ce procédé des 5 systèmes est donc une sorte de multi-login à niveau personnel, différent du multi-login des autres VPN qui permet d’échanger les données du VPN avec ses amis et parents et de partager son compte (en plus de partager la dépense !)

Application pour mobile super compatible

La très bonne nouvelle, c’est que l’application pour mobile est très simple. Ici encore, si l’utilisateur à qui elle est destinée est un vrai profane, elle résoudra les problèmes de façon très simple.

La version iOS fait tout toute seule sans nous obliger à aller fouiner dans le menu Paramètres. Ça fonctionne même sur iOS 4.3. L’option « toujours connecté » permet de ne rien faire du tout : l’application s’occupera elle-même de choisir le serveur le plus rapide et de se connecter. Il y a aussi l’option manuelle dans laquelle on décide soi-même si on change de serveur ou si on garde la commande « connecté » dans les paramètres du VPN.

La version Android existe à partir de la version 2.0 et plus.

Ici encore, oubliez les options spéciales.

Conclusion

Hotspot Shield est destiné aux utilisateurs qui veulent crypter leurs données en dépensant peu, qui veulent que leur connexion reste rapide mais qui n’ont aucune envie de se plonger dans des détails techniques, des paramètres, ou de choisir un quelconque serveur. En revanche, il fera faire la grimace à ceux qui veulent avoir un contrôle total. La version Elite dispose d’un serveur américain, mais pour un prix qui reste économique, on peut crypter les données et débloquer Netflix. Il manque un serveur français, mais si votre objectif est de débloquer les services de télévision française, ce VPN n’est pas pour vous.


POUR :
  • Economique
  • Très simple
  • Logiciel mobile compatible même sur anciennes versions

CONTRE :
  • Trop peu de serveurs, manque la France
  • Peu de réglages pour les utilisateurs moyens ou experts

8 Note globale
Mon avis Hotspot Shield

Rapport qualité-prix
9
Facilité d'utilisation
9
Accessibilité
8
Périphériques pris en charge
8
Couverture des pays
6

Laisser un commentaire